Définition: gène dominant

Publié le par Jean

Le patrimoine chromosomique de chaque individu est constitué à moitié de celui de son père et à moitié de celui de sa mère. Chaque spécificité est codé par un gène (le gène de la couleur des yeux par exemple) ce gène est le mélange de celui de la mère et de celui du père. Ainsi selon la force de pénétrance du gène parentale l'expression de ce dernier se fera plus ou moins.

Par exemple pour la couleur des yeux, si un individu à un père aux yeux bleux et une mère aux yeux marrons, on sait que "yeux marrons" est dominant et que "yeux bleus" est récessif (= a besoin d'avoir deux "yeux bleus" pour s'exprimer. Donc dans ce cas les "yeux marrons" va prendre le dessus et l'individu aura les yeux marrons, c'est donc un gène dominant.

Un gène dominant s'exprime donc à partir du moment qu'il est présent.

Un gène récessif ne s'exprime que s'il est le seul présent (donc en deux exemplaire)

Publié dans Versant médical

Commenter cet article

manon 07/08/2011 19:43



faux !


J'ai les yeux bleus. Or mon père a les yeux marrons, ma mère les as bleus.


C'est facile ; mon père avait l'allèle "yeux bleus", allèle récessif donc.


Ma mère avait forcément deux allèles "yeux bleus"


Mon père m'a donné son allèle "yeux bleus", ma mère idem (pas le choix ^^) et j'ai les yeux bleus...


 


De plus, ne pas oublier que la couleur des yeux, comme celle des cheveux n'est pas monogénique (qui dépend d'un seul gène) mais polygénique. Ainsi, plusieurs gènes s'expriment pour la couleur des
yeux. (le gène qui s'occupe de la mélanine notamment (pigment de coloration)



Alexandra 03/12/2009 02:51



Ce texte comporte plusieurs lacunes: le patrimoine chromosomique d'un individus n'est pas la moitié de celui de sa mère et la moitié de celui de son père mais bien un mélange totalement
aléatoire des deux. Un enfant peut donc hérité de plus de gène de sa mère que de son père. De plus il hérite aussi des gènes de ses grand parents. Ce phénomène se produit par l'enjambement des
chromosomes lors de la méiose. De plus, un gène dominant ne s'exprime pas nécessairement totalement. Dans certains cas lorsqu'il y a présence de deux gènes dominants il peut se produire 3
phénomènes: la codominance( ex: groupe sanguin AB où les deux s'epriment totalement, c'est-à-dire qu'ils sont tous les deux présents), la dominance incomplète( Le gène dominant n'est pas dominant
à 100%, car la production de protéine de ce gène est insufisante pour masquer l'autre. Il en résulte un phénotype qui est un mélange des deux allèles) et l'absence de dominance( chacun des deux
gène ne peut pas s'exprimer totalement).